lumière

Et si tout ça n’était qu’un passage et que je m’étais identifié simplement à mon moi social , à celui des désirs de l’égo et non au vrai moi plus centré

 

on verra je continue et je m’applique à savoir répondre quand il le faut à ne pas me laisser entamer!!!

GROSSE FATIGUE / TU PARLES

Maman lolo qui a voulu me mette à l’amende ce matin, elle a pas fait caca, ça se voit à sa tronche, et puis un petit régime sans gras et sans sucre ça te fera du bien maman coche, 

 

Certaines personnes sont comme ça, elles veulent asseoir les autres à leur mode de pensée, à leurs propres croyances, pour eux vous ne comptez pas vous êtes un objet, elles sont narcissiques elles n’ont aucune conscience de l’autre il n’y a que leur manière qui compte et quand  vous ne la respecter pas cette manière cela les rends agressives, furieuse parfois, 

Bien sûr ce sont celles là qui vous parleront d’humanité, de respect, de tolérance, alors qu’elle même à la moindre chose qui ne tourne pas comme elle veulent dans le monde vous volent dans les plumes… 

  

De l’art de la répartie pas violente pas coup pour coup non celle adaptée, juste réponse à ces mesquineries, à ces aigreurs qu’ils nous dispensent chaque ces personnes tout comme leur haleine fétide, ils se vengent, le monde doit tourner à leur et selon leur rythme, ces gens là sont des punaises qui entrer en cure de rééducation émotionnelle, et en cure d’amour d’accueil de la vie cela leur ferait le plus grand bien 

et finalement j’en conclue…

S’autoriser à vivre tout et surtout les émotions celles qui vous enserrent la gorge à un point t’elle que vous avez l’impression de crever, c’est surtout ça qu’il faut vivre le refuser et elles reviennent pires plus dur sous forme d’oppressements de phobies de maladies chroniques ou pas peut importe il faut les vivre c’est tout. 

 

Et de manière séquentielle les émotions positives quand elles se présentent à moi, voilà c’est tout, par séquences passant de l’une à l’autre. 

 

Vivre ce qu’il y a a vivre c’est ça la vie pas le glamour feutré complètement figée d’HOLLYWOOD C’EST CELA

LA VRAIE VIE

LA VIE TOUT simplement…. 

 

Vivre sentir pas à pas tout ce qu’il y a à vivre…de manière séquentielle, s’autoriser à le vivre. 

 

Pas les voix narcissique celles parles pour elle et ce sont celles qui ont le plus peur de la vie en réalité elles n’ont jamais vécu que dans la peur de la déchéance de leur propre carcasse et c’est pour cela qu’elle rejettent les autres justement ceux qui souffrent elle se dit quand ne les regardant pas il ne lui arrivera rien et elle passe sa vie à esquiver à avoir peur c’est tout. 

 

C’est leur choix mais au fond de mon propre cœur de ma propre affectivité je ne dois pas subir ce choix qui n’est pas le mien, et apprendre, chercher, garder la tête hors de l’eau me permet cela, alors je continue… 

PERSO/PSYCHO suite….

ON SE POSE DES QUESTIONS QUAND ON EST ISSUE DE TELLES POURRITURES FINALEMENT… 

Et puis on est fier d’avoir pris un autre chemin celui de la vie, la vrais, l’amour de l’autre le respect, bref toutes ces valeurs qui vous font rire vous qui dédaignez tout le monde et qui avez le nez en l’air 

 

Enfin tout n’enlève pas le mal que vous m’avez faits, non, tant la blessure et grande et englobe toute ma vie dans sa béance, 

 

Et oui je suis malheureuse de ce malheur diffus de celui qui n’a jamais connu l’amour ni la chance, 

D’être bien guidé bien entouré, de celle qui ressent les choses de manière exponentielle, 

 

De celle qui anticipe tout par la peur par la négative il faut que je quitte cet entourage mais l’aimant est trop fort plus fort que moi il faut qu’il se passe quelque chose de moi ou de l’extérieur  il faut que j’en sorte… 

 

Court nat court… 

 

Le malheur a cet espèce d’aimantation sadique si dur dont il est quasi impossible de se départir sans une magique extérieure de dieu en soi bref d’un coup du destin aussi bien aidé par mon propre travail celui que je fais depuis toutes ces années pour enfin voir la lumière, et m’en sortir ! 

 

Et c’a prends du temps… 

 

Le temps d’apprendre à nous déprendre de toutes de nos entraves surtout évidemment celles dont on n’a pas conscience et que pourtant nous devront apprendre mettre en lumière apprendre de nouvelles compétences si l’on veut avancer et cela dépend de nous de nôtre caractère, de notre lâcher prise aussi et oui tout cela et conditionné par nôtre volonté mais aussi et surtout par la qualité de nôtre abandon, et c’est cela le plus dur de s’abandonner quand on est resté si crispée durant toute notre jeune vie , alors nous dire détends toi si tu veux évoluer, tu penses c’est facile à dire… 

 

Et pourtant la qualité de notre vie future dépends de la capacité que nous aurons ou pas à lâcher tous nos monstres intérieurs non pas oubliés non mais remisés, ranger dans un coin de notre bibliothèque intérieur classé à sa place de passé. 

 

Et oui si dur que la blessure est été je ne peux pas vouloir un futur en vivant éternellement dans le passé . 

 

Avant de créer du nouveau il faut déjà que remise que rénove que je classe que je jette que je brûle tout ce qui doit l’être et ce travail en amont peut prendre un temps certain , et la question est en attendant je vis de quoi, pour nourrir mon fils, l’habiller, manger , sortir, payer le loyer, mes propres besoins de soins corporels etc car cela aussi ça compte non je ne peut pas tout sacrifier alors je fais comment je reprends un travail de femme de ménage à cause duquel je ne verrai plus mon fils lui qui a besoin de moi et qui progresse bien à l’école et dans sa vie, et moi dant tout ça, je sais que retourner dans ce ménage n’est pas ce qui me convient mais quel solution puis-je trouver annexement autre bien meilleurs car au jour d’aujourd’hui je ne la vois pas et réfléchir me plonge dans la peur car je revois tout de suite ce non choix cette non vie alors que faire ??? Dites-moi qui que vous soyez…aidez moi à sortir de moi-même. Merci 

 

perso

Lettre à mon père 

 

Tu m’as sacrifiée sur la’autel de ton propre petit moi, 

Et tu dois en prendre la responsabilité toutes ces années tu as vécu mes dépends en disant que finalement j’étais moyenne comme tu dis et que je méritais bien alors mon sort, 

Aidé par ton amie y….. 

Bien sûr tout ce qu’elle dit tu l’écoute tu en as peur tu fais la caid mais pas devant elle elle elle est vraiment méchante tu le sais tu la crains ou alors c’est que vraiment t’es un petit joueur je pense que t’es bien trouvé avec elle 2 médiocres ensemble …. 

 

Aujourd’hui je quitte ton joug ce 12 décembre je quitte ton pouvoir sur moi, tu en usais tant que je te respectais ce n’est plus le cas en conséquence tu devras tirer ta sève nourricière sur quelqu’un d’autre et oui tu vas crever …sinon, je te cache pas que je n’en n’aurais que peu de peine la petite Nathalie en moi oui mais la femme adulte et responsable que je suis devenue non. 

 

Toi qui disais moi je suis propre j’ai des principes pauvre pute t’a m^me pas levé l’œil sur ta fille t’en aurais été bien incapable t’es trop imbus de ta petite personne pour ça, je suis le roi dans le village ah oui c’est vrai c’est vrai que tu es un bon manipulateur et encore avec tout les avinés du coin mais pas avec ceux qui savent qui savent faire la différence entre un vrai et un fake et oui t’es un fake  t’as l’air mais tu n’es pas. 

Je te souhaite une bonne assez rapidement d’ailleurs, pour enfin savoir que tu n’es plus sur cette planète, sale pourriture… 

 

Et oui se déculpabiliser car ces gens nous font culpabiliser c’est nous les méchants et le plus triste c’est que l’on finit par le croire et cette culpabilisation est ancrée au plus profond de nos cellules, la mort de ces gens le temps peuvent nous aider à avancer à vivre mais pas à oublier la blessure sera toujours là inutile de le nier et elle fera toujours mal quand quelque chose d’anodin une situation quelconque viendra nous rappeler cette fragilité, c’est comme ça c’est nôtre histoire et c’est mon histoire ma réalité l’accepter c’est déjà me mettre en chemin sur le chemin du retour à la vie 

 

MAIS JE NE VOUS PARDONNE PAS UN PARDON SE MERITE ET VOUS NE LE MERITEZ NI TOI NI ELLE MES CHERS BOURREAUX  

 

MA CHERE MERE QUI A TOUT FAIT POUR NE PAS VOIR, NE PAS AGIR 

TU M’A MEME ACCUSER FINALEMENT D’ETRE RESPONSABLE REMARQUE TU NE M’A JAMAIS AIME 

 

T’A JAMAIS PERSONNE QUE TOI ET LE FRIC HEIN MISS MONDE REMARQUE TES PETITES PIPES T’ON APPORTE UN CERTAIN NIVEAU SOCIAL…TANT MIEUX QUAND ON N’A PAS D’AME ON PEUT TOUT FAIRE ON N’A PAS DE LIMITES…

 

 

Psycho cette fois

Je n’ai pas reçu d’amour, je n’ai pas été apprécié dans ma famille t ça il faut que je l’accepte je viens d’un monde où la vie est hostile ce genre de famille ou tu n’a pas le droit de parler, de penser et surtout pas d’être, encore moins heureuse épanouie et souriante, 

Ces gens qui m’on élevés sont aigres depuis toujours ils ont subis alors forcément ils ont répercutés, et moi dans tout ça j’ai un fis de 7 ans mais je lui donne le meilleur de moi je ne le fais profiter de mes états d’âme je l’ai mis au monde donc je dois lui apporté tout ce dont il a besoin et le plus important lui apprendre a développer son autonomie. 

 

Y’a-t-il une fatalité il faut peut-être que je sorte de la compréhension intellectuelle pour aller a celle du cœur, que j’arrête de raisonner et que j’attende la foi ??? C’EST UN DON 

  

CHERCHER CHERCHER ATTENDRE ME RECEUILLIR ESPERER ENCORE ET TOUJOURS JUSQU’A CE QUE QUELQUE CHOSE SE PASSE…. 

 

QUITTER

LA HAINE SERAIT UN DEBUT, 

 

Vouloir avancer faire un chemin, quitter la haine 

Philo ????

On a beau vouloir se créer un petit monde la vie vous rattrape toujours par sa réalité par ce qu’elle est c’est tout, c’est pas elle qui est à côté de la plaque c’est nous en nourrissant des croyances fausses à son égard. 

 

On veut on croit on espère et finalement on s’emmure dans de l’illusion. 

 

Malgré la souffrance la peine les souvenirs toujours si présents il faut quand avancer dans cette réalité l’accepter la prendre à bras le corps l’accueillir et lui dire je veux cheminer à tes côtés, en confiance sans appréhender sans juger en bien ou en mal ce que tu m’apportera juste le vivre tout simplement et pleinement. 

 

La vie s’inscrit dans le mouvement, dans le flux. 

suite

J’ai la décence de ne pas vouloir raconter leur petites habitudes , leur propre puanteur , et  pourtant elle existe mais je veux pas perdre mon âme , si j’ai survécu toutes ces années c’est bien parce que je ne suis pas entré dans la haine , que je n’ai pas voulu me laisser entamer, ça non !!! 

 

Donc pas d’attaques personnelles juste un constat morale, une lassitude et rien qui change, juste mon corps qui somatise qui en a marre et des pleurs mon Dieu que de pleurs, ça soulage ça permet de continuer mais sur le fond qu’est ce qui change, 

 

Je suis a un stade ou j’ai plus d’espoir plus d’amour au fon de moi quand finalement on voit on comprends tellement bien l’essence de ce que l’on vit de ce qui est autour de nous que cela ne nous fait ni bien ni mal : je suis anesthésie de douleur de chagrin de peine……….         

 

C’est comme ça je dois accepter mon histoire si tragique soit elle pas d’amour pas de chance et ben oui peut être qu’en acceptant tout ça finalement je vais me libérer  je sais pas j’en sais rien, c’est un vœux trop de sensibilité au monde extérieur finalement vous fait souffrir car vous voyez les choses à la loupe et vous les voyez trop…     

 

Comme ce père que j’ai vu à la télé finalement je devrais peut être accepter les choses comme elles sont, lui qui « fait » avec son fils trisomique 21 et bien il est comme ça et on n’empêchera pas les gens de dire tient voila le débile et bien tu vois finalement c’est ça le courage, 

 

Les gens leurs manière d’être, leurs paroles tranchantes accepter ce qu’est le monde et faire avec, non pas se plier devant ses mesquineries mais savoir que l’humain agit aussi comme ça et que finalement c’est naturel, ce qui fait la différence c’est la manière dont je vais ressentir ce qu’il dit, l’importance que je vais accorder aux faits. 

 

BREF TOUTE UNE PHILOSOPHIE DE VIE A ACQUERIR 

l’art du mépris

CHECHEF QUI ME MET A L’AMENDE MAIS QUI C’EST QUI COMMANDE DE SON AIR SUFFISEMENT ET ARROGANT DE CELLE QUI A QUITTE LES RANGS ET QUI SURTOUT  VEUT BIEN OUBLIE TOUT CA ALORS ELLE SE MONTRE… 

 

J’AURAI DU M’EN DOUTER QUAND JE LES AI VUS RENTRER DANS LE BUREAU TOUTES LES DEUX , 

UNE PETITE PARTOUSE D’HULIATION C’EST QUAND MEME MIEUX POUR RIEN EN PLUS CAR JE N’AVAIS RIEN MAIS COMME ELLES DISENT CA REMET LES FILLES A LEUR PLACE MAIS ON N’EN N’A PAS DE PLACE DEJA ALORS AH C’EST JUSTE PAR PURE SADISME , PETITES SALOPES VA … 

encore ???

VUE DE MA BOULANGERE OH Y M’FONT RIGOLER AVEC

LA CRISE NOUS

LA CRISE CA VAS OH OUI C’EST SUR CE QUI N’ONT RIEN CA S’RA DUR MAIS BON MAIS 

MAIS BON C’EST PAS NOUS ET C’EST TANT MIEUX C’EST CA QUE TU VEUX DIRE ET OUI ON S’EST HABITUEE L’AUTRE PEUT CREVER AVANT ON VOYAIT CA DANS LES PAYS TIERS MONDISTE AUJOURDU’UI C’EST DANS NOTRE QUOTIDIEN. 

 

NOUS LES PETITES MAINS LES SERVANTES DU GRAND MONDE DU GRAND MONDE QUI PUE QUI CACHE SON ODEUR DERRIERE GUCCI MAIS CA SUFIT PAS L’AME NE S’Y TROMPE PAS , ELLE SAIT ELLE ET FIFILLE AUSSI . 

 

VOUS CROYEZ ETRE MAIS

LA VRAIE VIE C’EST PAS CA

LA VRAIE VIE C’EST QUAND J’AI BESOIN ET QUE TU ME DEPANNE SANS ME DEMANDER RIEN EN RETOUR QUAND J’AI BESOIN D’UN CAFE ET QUE TU ME L’OFFRE ? QUE J’AI FROID ET QUE TU ME RECHAUFFE… 

 

ET PAS CETTE ATTITUDE DE CON MEPRISANT 

 

ON AVANCE SUR

LA FORME MAIS LE FOND EST OUBLIE 

 

QUE DU SUPERFICIEL IL FAUT QUE CA BRILLE 

L’IMAGE COMME TOUTES CES FEMMES ET LES HOMMES AUSSI D’AILLEURS QUI FONT TROIS MILLE EFFORT POUR RESSEMBLER A DES VEDETTES QUI PAR AILLEURS LES MEPRISENT AUSSI C’EST BLAGEUR NON !!! 

 

ET OUI ET BONICHE CONTINUE SON CHEMIN SANS REVE SANS ESPOIR A QUOI BON Y’EN A PAS !!!! 

 

12

Archives

Commentaires récents

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


    Printemps de mai. |
    Histoire sans fin à suivre... |
    temoignage de femmes |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lilas, la toutounette
    | fleur30
    | une vie bien rempli